auteurscompositeurs

ImageLa carrière de Paul Baillargeon débute au milieu des années 60. Cette carrière mena le compositeur et arrangeur vers une reconnaissance internationale, d’abord en Europe, puis aux Etats-Unis. Parmi ses interprètes, figurent Chantal Pary, Renée Claude, Jean-Pierre Ferland et Nicole Rieu, parmi beaucoup d’autres.

ImagePionnier de la chanson québécoise, à titre de producteur et de compositeur, Roméo Beaudry a largement contribué à la naissance de l’industrie québécoise du disque. À sa grande époque, il a contribué à la carrière de La Bolduc, Hector Pellerin et plusieurs grands noms de l’époque.

ImageAu cours des années 70, le nom de Jocelyne Berthiaume est synonyme de succès pour les producteurs et les interprètes. Il n’est donc pas étonnant qu’on fasse appel à elle pour écrire des chansons pour Michel Pilon, Nicole Martin ou encore René Simard.

ImageÉvoquer la carrière de Jacques Blanchet, qui s’étend sur plus de trois décennies, c’est évoquer tout un pan de la chanson québécoise qui voit naître le mouvement des chansonniers. Bien qu’il soit l’auteur de quelques chansons immortelles, comme Le ciel se marie avec la mer, son talent n’a pas été reconnu à sa juste valeur par le public de l’époque.

ImageConnu notamment pour ses succès sur disque, Gilles Brown fut dans les années 60 et 70, un prolifique parolier. Une grande majorité des vedettes québécoises de l’époque ont un jour ou l’autre enregistré au moins une de ses chansons, qu’elles soient des adaptations ou bien des créations originales.

ImageIl s’avère presque impossible d’évoquer la chanson québécoise sans évoquer Jean-Pierre Ferland. Ce dernier est en effet une figure majeure de la chanson d’ici depuis les années 60. En plus de ses nombreux succès personnels, plusieurs interprètes ont ajouté à leur répertoire des chansons de l’artiste.

ImageSi la carrière chansonnière de Jean-Paul Filion fut de courte durée, l’auteur privilégiant l’écriture à partir du milieu des années 60, il en demeure pas moins que celle-ci fut riche. À son palmarès figure notamment La Parenté, qui est depuis un classique de la chanson québécoise.

ImageL’apport de Marc Gélinas à la chanson québécoise est loin d’être négligeable, bien que certains médias ne le reconnaissent pas. Il est un des rares à marier dans les années soixante les courants chansonniers et chansons populaires. Outre ses propres succès, il a également écrit pour divers interprètes dont Thérèse Deroy, Ginette Ravel et Donald Lautrec.

Arrangeur, compositeur et réalisateur, Yves Lapierre est issu de la formation Les Cailloux, groupe folklorique très populaire dans les années 60. Il composera par la suite pour divers interprètes dont Patsy Gallant, Jean Lapointe, Toulouse ou Ginette Reno, tout en poursuivant une carrière d’arrangeur.

Figure de proue de la chanson québécoise, Claude Léveillée connaît une carrière riche, jalonnée de nombreux succès. Plusieurs de ses chansons sont désormais des classiques du patrimoine québécois.

 

Figure marquante de la chanson québécoise, Raymond Lévesque signa plusieurs chansons pour divers interprètes en plus d’être un des pionniers du mouvement chansonnier québécois. Son œuvre majeure, Quand les hommes vivront d’amour, est considérée comme l’une des plus belles chansons de la francophonie.

ImageParolier recherché dans les années 70 et 80, Jean Robitaille, après avoir écrit pour Ginette Reno, Serge Laprade, Véronique Béliveau ou encore Tex Lecor, s’est tourné vers la musique de films et de publicités, toujours avec autant de succès.

Valois75Peu connu aujourd’hui, le musicien et compositeur Daniel Valois connaît pourtant une carrière prolifique au cours des années 70. Membre de la seconde mouture du groupe les Sinners, il signe également plusieurs chansons pour divers interprètes dont Jean Malo, Anne Renée et Michel Stax.

 

ImageAuteur-compositeur prolifique, Stéphane Venne fait parmi des créateurs essentiels de la chanson québécoise. Il a écrit de nombreux succès pour Emmanuelle, Isabelle Pierre, Pierre Lalonde ou encore Nicole Martin.