Les chansons de Claude Lemesle lui ont valu les compliments de Georges Brassens. Ces dernières sont si bien ficelées, qu’on ne peut que se réjouir de leur succès. Tout comme Pierre Delanoë, sa palette d’interprètes est très vaste et éclectique. D’ailleurs, les deux auteurs ont souvent écrit ensemble.

 

Les années Dassin

 

Claude Lemesle est né à Paris, en 1945. Une fois grand, le jeune homme se passionne pour l’histoire et le football. Côté études, il suit des cours de lettres à Khâgne. Il fait également l’École Normale Supérieure et une licence d’histoire. Tout destine alors Claude Lemesle à devenir enseignant, mais le destin change parfois de direction.



La chanson passionne aussi le jeune garçon, qui fréquente le célèbre Petit Conservatoire de Mireille, tout en se produisant dans divers cabarets. Un jour, au Centre Américain, il rencontre le fils du metteur en scène Jules Dassin. Joe Dassin souhaite alors se lancer dans la chanson et Claude va amorcer une collaboration que seule la mort du chanteur arrêtera.



Année après année, les succès se suivent à une cadence folle (parfois co-signés avec Pierre Delanoë) :
La fleur aux dents (1970), L’équipe à Jojo (1970), Salut les amoureux (1972), L’été indien (1975), Ça va pas changer le monde (1975), Et si tu n’existait pas (1975), À toi (1976), Le café des trois colombes (1976), Dans les yeux d’Émilie (1978), La vie se chante, la vie se pleure (1978), Le dernier slow (1979) etc.



Grandes vedettes et grands succès


Un grand nombre de vedettes de l’époque interpréteront alors les chansons de l’auteur. Michel Sardou fait partie de ceux-ci. En 1974, il enregistre deux grands succès, devenus depuis des classiques de son répertoire : Une fille aux yeux clairs et Je veux l’épouser pour un soir. Dalida fait également partie des interprètes de l’auteur. Celle-ci chante Dans la ville endormie, Comme si tu étais là et Quand s’arrêtent les violons.



Parmi les premiers interprètes de Claude Lemesle, il faut aussi mentionner Mélina Mercouri. Pour elle, il signe
Le chat et la souris (1971), Pour toi ma fille (1972), Au café Saint-Just (1972), Athènes ma ville (1973) et bien d’autres chansons plus confidentielles. Nana Mouskouri, qui tout comme Mélina est d’origine grecque, chante également l’auteur avec beaucoup de succès (chansons souvent co-signés avec Delanoë) : Il est passé (1974), Toi qui t’en vas (1975), Alléluia (1977), Vivre avec toi (1980), Je chante avec toi liberté (1981).



Par ailleurs, Serge Reggiani fera de Claude l’un de ses auteurs fétiches. L’interprète découvre l’auteur en 1977 et enregistre
Le barbier de Belleville et Venise n’est pas en Italie. En 1979, Je t’aimerais devient un classique du répertoire du chanteur. La collaboration entre Lemesle et Reggiani se poursuivra jusqu’à aujourd’hui. En effet, en 1999, la moitié des textes du nouvel album de Serge sont signés par l’auteur dont la chanson titre, Les adieux différés, ainsi que Ivre et Jean des brumes (1999).



Sous le signe de l'éclectisme


Autre interprète fétiche de l’auteur, Isabelle Aubret a toujours su choisir des chansons de grande qualité. De celles écrites par Claude, on retiendra Même si ça ne vaut pas la peine (1977), Berceuse pour une femme (1978), Aimer (1978), Les enfants (1978), Deux fois plus qu’à vingt ans (1981), Départ en tarentelle (1982) et Des Cornouailles à l’Oural (1990).



Pendant les années soixante-dix, l’auteur signent également des chansons pour Gérard Lenorman (
Le funambule), Nicole Rieu (La vie ça danse, 1976), Gilles Marchal (L’amour en retard, Clémentine pépin, On a volé la tour Eiffel), Julio Iglesias (Le monde est fou, Je n’ai pas changé, Un jour tu ris, un jour tu pleures) et Mireille Mathieu (À Santa Maria, Sagapo).



Grand ami de Joe Dassin, Carlos devenu chanteur travaille avec l’auteur de son ami. C’est ainsi que naissent
Senor météo, Big bisou, Le bougalou du loup-garou et Rosalie. Nicole Croisille (C’est comme un arc-en-ciel, J’aimais un fou, 1975, En retard, 1981) et Michel Fugain (Dis-moi pourquoi, Ring a ding, Vis ta vie) font également partie des interprètes de l’auteur.



La décennie se termine avec Mari Trini (
La bouteille à la mort, Chanson qui danse, chanson qui pense, Les fenêtres, Un homme est parti), Hervé Vilard (Nous, Les oiseaux ont quitté la terre, 1978), Gilbert Montagné (Le blues de toi) et Frida Boccara (Le dernier rendez-vous, La nuit, 1979).



À la même époque, Alice Dona effectue son grand retour à la chanson, après en avoir composée beaucoup pour d’autres. Claude Lemesle lui écrira alors les textes de quelques uns de ses plus grands succès :
Chanson hypocalorique (1978), Je suis femme et musique (1980), De la tendresse (1980), Au bal des petits français (1982) etc.



Dans le clan Bécaud


L’auteur entre également dans le clan de Gilbert Bécaud (jusqu’ici ses auteurs attitrés étaient Delanoë, Vidalin et Amade). Si Madame Roza, Désirée et Desperado obtiennent le succès, Power to love, Un instant d’éternité et Je me fous de la fin du monde resteront moins connues. Parmi les interprètes de l’auteur, figurent aussi Johnny Hallyday (Signes extérieures de richesse, Quand un homme devient fou, 1983), Sacha Distel (Ma femme, L’arc-en-ciel sans la pluie, 1982) et Michèle Torr (Grâce).



Tout en continuant à écrire, Claude devient président du Syndicat National des Auteurs et Compositeurs (SNAC), enseigne son art à de jeunes talents en herbe et occupe le poste de secrétaire-adjoint au conseil d’administration de la SACEM (après en avoir été secrétaire général). Avec près de mille chansons à son actif, Claude Lemesle est un auteur marquant de la chanson française. Pourtant, peu de gens connaissent son nom et savent que la chanson qu’ils fredonnent fait peut-être partie de son oeuvre.

 

 

 

~L'art d'écrire une chanson. - Eyrolles, 2007. - Collection ED Organisation. - 165 p. - ISBN 2212539193.

 

 

~Claude Lemesle ; Julien Dassin. - Puisque tu veux tout savoir. - Albin Michel, 2005. - Collection Nostalgie. - 183 p. - ISBN 2226159983.

 

 

Image

 

Merci de m'aider à compléter cette discographie.

 

196?. (45 tours Decca 461004)
Tango anti-conformiste - En Angleterre, cet été - Mais pas auprès de vous - Le château en Écosse.



1978. Je parle de la vie (33 tours 30 cm CBS 82579)
Je parle de la vie - Christine et moi - La salope - Le vedettariat - Petite musique du jour - Les enfants de nos enfants - Le lamento de la palice - Le petit cheveu - Rimbaud s'en va - Le petit Lemesle - À la scène, à la ville et au lit - Chanson sans toi.



1978. (45 tours CBS 5995)
Je parle de la vie



1983. (45 tours Pathé 2C00878284)
Formidablement romantique