Interprété par les plus grands noms de la chanson des années cinquante, Philippe-Gérard laisse une trace importante dans la chanson française. Yves Montand, Maurice Chevalier, André Claveau et Henri Salvador, entres autres, font partie de ses interprètes.

 

Du classique au populaire

Ce Brésilien naît en 1924, à Sao Paulo, sous le nom de Philippe Bloch. Dès son plus jeune âge, il goûte à la musique. Le futur compositeur a comme professeur Ravel et Paul Paray. Plus tard, il obtient une licence de philosophie, tout en continuant ses études musicales.

 

Pendant la guerre, Philippe-Gérard se réfugie à Genève. C’est là qu’il rencontre Francis Carco. Les poèmes de ce dernier seront mis en musique par le compositeur et chantés par Germaine Montero et Renée Lebas. Cependant, sa carrière prend véritablement son envol à la libération.

Il devient alors producteur et chef d’orchestre à la radio et à la télévision (qui en est à ses premiers balbutiements). Il dirige aussi un petit orchestre qui enregistre plusieurs disques sous le nom de Philippe-Gérard et son ensemble. Comme beaucoup, le vrai départ se fera grâce à Édith Piaf. Pour elle, il compose la musique de Pour moi toute seule. La grande interprète met aussi à son répertoire Avec ce soleil, Marie, La Française, Le chevalier de Paris (chanson reprise par Frank Sinatra sous le titre de When the world was young) et Miséricorde, mais surtout, elle présente Yves Montand à son compositeur.



De vedettes en vedettes

Entre les deux hommes naît une belle et longue collaboration, en 1949, avec C’est à l’aube. Le compositeur donne à Yves, pendant plusieurs années, quelques-uns de ses plus grands succès dont Le chat de la voisine (1958), La chansonnette (1961), Rengaine ta rengaine (1961), Mon frère (1967), Je me souviens (1967), Le temps etc.



Eddie Constantine, qui comme Montand a fait partie de l’entourage de Piaf, marque également la carrière de Philippe-Gérard. L’interprète chante avec succès
Un enfant de la balle (1955), Quand on me marche sur les pieds (1956), Si ma vie recommençait (1956) et Paris bohème (1957). Parmi les grandes vedettes des années cinquante ayant interprété le compositeur, il faut également citer Henri Salvador (Si jolie, 1949, Les maris, les papas et les chats, 1950), Cora Vaucaire (La complainte des cœurs purs, 1956, Les jardins de Paris, 1952), André Claveau (Joya, 1956), Tino Rossi (Les rayons du soleil, 1955, Brasilia mon amour, 1963), Line Renaud (Le jupon de Lison, 1951) et Patachou (Avec ce soleil, 1954, Les mots des javas, 1962).



Philippe-Gérard compose aussi des chansons pour Lucienne Delyle (
Le rififi), Suzy Solidor (Ah! qu’il était beau, 1950), Patrice et Mario (Boléro gaucho, 1953, Rendez-vous demain, 1954), Claude Robin (Mon bouquet d’amour, Des mots d’amour pour toi, 1952), Lily Fayol (Au temps des fiacres, 1950), Anny Gould (Le musicien, 1953), Pierre Malar (Bambina, 1954), Renée Lebas (Harlem), Lina Margy (La fille du tonnelier, 1950), Anny Flore (Mon champion, 1950) et Maria Candido (La valse de juillet, 1953), entre autres.



Rendez-vous avec le succès

Le succès arrive aussi grâce à des interprètes comme Philippe Clay (Où sont les pépées, 1956, Ne te fais pas de mouron, 1956), Marie-José (Dans tes yeux et dans mon cœur, 1953, Tango magique, 1956), Jean Constantin (Cha cha du coeur, 1959), Félix Marten (Je t’aime mon amour, 1958, Le bluffeur, 1959), Sacha Distel (Et que ça dure, 1959),Renée Lebas (L’enfant aux oranges, 1959) et Colette Mars (Tant et tant d’amour, 1956).



Pendant les années soixante, le compositeur signe des musiques pour Claude Vinci (
Un accordéon pour Paris, 1964, Rendez-vous avec la liberté, 1964, La merveilleuse Aurore, Octobre), Francesca Solleville (Souris et souricière, 1963), Jean-Claude Pascal (Le bal des pendus, Un an déjà), John William (Drouchba), Jeanne Moreau (Au verso de ce monde, Aimer moi mieux, D’un monde parallèle), Régine (Je veux être celle), Marc Ogeret (La belle qui rêvait, 1962, Rose du premier de l’an, 1970) etc.



Parallèlement, Juliette Gréco enregistre
Les canotiers (1963) et Belphégor, entre autres. Parmi les interprètes de Philippe-Gérard, figurent aussi Maurice Chevalier (Les souris, 1963), Enrico Macias (L’ami fidèle), les Chœurs de l’armée rouge (Octobre) et Gloria Lasso (Comédien, 1962).



Le septième art

Par ailleurs, le compositeur signe plusieurs musiques de films dont celles de Du rififi chez les hommes (de Jules Dassin), de La Seine a rencontré Paris (de Joris Ivents et Jacques Prévert) et de Bébert et l’omnibus (Yves Robert). Il a également participé à diverses émissions de télévision en tant que chef d’orchestre et compositeur (La campagne d’Italie et Le crime de Mathilde).



Cet homme-orchestre, qui a également touché au théâtre (partitions de diverses pièces), peut se vanter d’avoir toujours eu du succès. Pour preuve des chansons comme
Le chat de la voisine ou Le rififi restent dans la mémoire collective du public.

 

Image

1952. (78 tours Saturne 3024)

Bravo - En si bémol.

 

 

1952. (78 tours Saturne 3026)

Le loup, la biche et le chevalier - Amour de musuette.

 

1952. (78 tours Saturne 3027)

I can't give you anything but love - Lover.

 

1952. (78 tours Saturne 3028)

Boléro Gaucho - Si jolie.

 

1952. (78 tours Saturne 3029)

La télévision - Atrevido.

 

1953. (78 tours Pacific 2886)

Alma carioca - C’est l’amour qui passe.

 

1953. (78 tours Pacific 2921)

Perpétua - Le grigri.

 

1953. (78 tours Pacific 2922)

L’île Saint-Louis – Bing bang blue.

 

1953. (78 tours Pacific 2923)

Que faut-il faire - En si bémol.

 

1953. (78 tours Pacific 2933)

Line - Le musicien.

 

1953. (78 tours Pacific 2934)

Toujours dans les nuages - Au coin du grand bois.

 

1953. (78 tours Pacific 2973) Par les Brelan d’As

Les amoureux des bancs publics - La fille de Londres.

 

1953. (78 tours Pacific 2974) Par les Brelan d’As

Sanguine - Calamité.

 

1954. Album no 1 : 8 danses modernes (33 tours 25cm Pacific LDP A 22)

Bing bang blues - C’était écrit - Le musicien – Perpetua - En si bémol - L’île Saint-Louis - Au coin du grand bois - Le grigri.

 

 

1954. (78 tours Pacific 2983)

Chou - Le panier de paquita.

 

1954. (78 tours Pacific 2984)

Émeraude - Prétend.

 

1954. (78 tours Pacific 12008) Par les Brelan d’AS

Bambina - Private for you.

 

1954. (78 tours  Pacific 12010) Par les Brelan d’As

La chasse aux papillons - Le parapluie - Paris-canaille.

 

1954. (78 tours Pacific 12032)

Columba Bianca - C’est vous.

 

1954. (78 tours Pacific 12033)

Le grand amour de ma vie - Du soleil plein la tête.

 

1954. Refrains d’hier et d’aujourd’hui : piano-medley no 1 (33 tours /17cm Le Chant du monde LDY-M-4011)

Le fiacre - Le musicien - Aux marches du palais - En si bémol - Parlez-moi d’amour - Private for you.

 

1954. Refrains d’hier et d’aujourd’hui : piano-medley no 2 (33 tours 17cm Le Chant du monde LDY-M-4012)

La polka du roi - Nous, rien que nous - Je tire ma révérence - Valse-caprice - The man I love - Les jardins de Paris.

 

1955. (78 tours Pacific 12036)

Kaïla - Johnny tu n’es pas un ange.

 

1955. (78 tours Pacific 12041)

Le petit âne brésilien - Noix de coco.

1955. (78 tours Pacific 12089) Par les Brelan d’As

La goualante du pauvre Jean - Enfant de la balle.

 

1955. (78 tours Pacific 12090) Par les Brelan d’As

Le piano du pauvre - Toi qui disais.

 

1955. (45 tours Pacific 45001)

Du soleil plein la tête - Big mamou.

 

1955. (45 tours Pacific 45002)

Le petit âne brésilien - Johnny tu n’es pas un ange.

 

1955. (45 tours Pacific EP90002A)

Quel temps fait-il à Paris - Big mamou - La fille de Londres - Prétend.

 

1955. (33 tours 25 cm Pacific LDPA60)

Du soleil plein la tête - Prétend - Le panier de paquita - Piel canela (C’est vous c’est vous) - Johnny tu n’es pas un ange - Colomba Bianca - Big mamou - Quel temps fait-il à Paris.

 

1955. (78 tours Pathé PG 946)

Le rififi - Avec ce soleil.

 

1955. (78 tours Pathé PG 958 ou 45 tours Pathé 45G1121)

Les trottoirs - L’enfant de la balle.

 

1955. (78 tours Pathé PG 959)

Mon homme - Tango magique.

 

1955. (78 tours Pathé PG 986)

Pampiro - Joya.

 

1955. (78 tours Pathé PG 987)

Sérénade antillaise – Gina.

      

1955. (78 tours Pathé PG 988)

Granada - Déjà.

 

1955. (45 tours Pathé 45G1107)

Tango magique - Mon homme.

 

1955. (45 tours Pathé 45 EG 143)

Mon homme - Merci monsieur Schubert- Gina - Déjà.

 

1955. (33 tours 25 cm Pathé AT1055)

L’enfant de la balle - Qui va piano va lontano - Granada - Sérénade antillaise - Merci monsieur Schubert - Le rififi - Mon homme - Tango magique - Avec ce soleil - Pampiro.

 

1956. Les airs du films « Folies bergères » (2 x 45 tours Pathé 45 EG 245 / 45 EG 246)

Ça va faire du bruit - Si ma vie recommençait - Mes pieds - Blue bar.

Rock hot tension – Derniers beaux jours – Blanche comme neige – Paris-bohème.

 

1956. Musiques de films (45 tours Pathé 45 EG 264)

La java – La ballade des cœurs perdus – Chiche – Tchina boum.

 

1956. (45 tours Pathé 45 G1311M)

La java - La ballade des coeurs perdus.

 

1956. (45 tours Pathé 45 EG265M)

Les sabots d’Hélène - Je me suis fait tout petit - Cindy - Day O.

 

1956. (45 tours Pathé 45 EG 296M)

Quadrille au village - Huit femmes en noir - Mandoline amoureuse - Les gens qui s’aiment.

 

1956. Surprise party chez bébé (45 tours Pathé 45 EG 266)

1966. (45 tours Trianon 4329)

Sur le pont d’Avignon – Il pleut bergère – J’ai du bon tabac – Il était un petit navire.

1956. Surprise party chez bébé no 2 (45 tours Pathé 45 EG 295)

Frère Jacques – Il court le furet : Nous n’irons plus au bois – Au clair de la lune – Compère Guilleri.

 

1959. (45 tours Fontana 460059TE)

Cha cha du cœur - Rock du cœur.

 

1962. (45 tours Fontana 260066TF)

Les souris - La java poète.

 

1963. BOF Bébert et l’omnibus (45 tours Philips 434 814)

Générique – Ambiance Samaritaine – Mon idée – Twist du transistor.

 

1963. Javas 70 (45 tours Fontana 460 113)

Les mots des javas – Les javas – Les souris – La java du poète.

 

1964. BOF 20 000 matins (45 tours Chant du Monde EP-45-3228)

Le soleil est pour demain - L’un des 20 000 matins - Reflets sur l’eau et sur la vie.

 

1967. BOF Le trompette de la Bérézina (45 tours CBS EP 9057)

Le trompette de la Bérézina - La fuite de Marcelin à la frontière - Folie de Myonette et fin - Les Cosaques - De la Russie au camp bohémien.

 

1983. BOF La vie est un roman (33 tours Tréma 310 143)

La valse vénéneuse - Je crois à l’amour (par Fabienne GUYON) - Amour bonheur – Suspenses - Je pars - Aire de la nourrice (par Cathy BERBERIAN) - Trio des musiciens - Les enfants & Élysabeth - Rock du colloque - Enchantement du jardin d’hiver - L’univers mystérieux des enfants - Les catacombes du château. - À la pizzeria - Et coetera… etc… (avec les Petits Chanteurs d’Asnières).

 

Merci à André Decerf et Jean-Claude Coulié pour leur collaboration à cette page.