Figure de proue de la chanson québécoise, Claude Léveillée connaît une carrière riche, jalonnée de nombreux succès. Plusieurs de ses chansons sont désormais des classiques du patrimoine québécois.

 

Enfance et débuts

 

Claude Léveillée est né à Montréal, le 16 octobre 1932. Dès l’âge de cinq ans, il apprend à jouer du piano. Après des études collégiales au Collège André-Grasset, puis au Collège de Montréal, le jeune garçon s’inscrit en sciences économiques, politiques et sociales à l’Université de Montréal. Il y fait la connaissance d’Élisabeth Chouvalidzé, future comédienne, et de Jean-Paul Ostiguy, qui deviennent ses amis et le poussent à se lancer dans une carrière artistique.

 

En 1955, Claude se produit pour la première fois sur scène lors de la revue Bleu et or, organisée par l’université. En plus d’y imiter Gilbert Bécaud et Liberace, il y présente ses premières chansons. On peut également le voir à l’émission télévisée Music-Hall sur les ondes de Radio-Canada où il est l’invité de Michelle Tisseyre. Par ailleurs, Andrée D’Amour ajoute à son répertoire Un ciel est à louer et Montréal quand tu t’allumes, deux des premières chansons du compositeur.

 

Pourtant, malgré des débuts prometteurs dans la chanson, c’est d’abord grâce à ses talents de comédien que l’artiste se fait connaître. En effet, il joue, en 1956, dans Rodolphe ou le secret de la rivière perdue, du père Ambroise Lafortune. Suite à quoi, Claude Léveillée rencontre Paul Buissonneau et se joint à La Roulotte de la ville, une troupe théâtrale pour enfants fondée par ce dernier.

 

Le comédien

 

Grâce à son rôle dans La tour Eiffel qui tue, mis en scène par Paul Buissonneau, Claude remporte le grand prix du Festival national d’art dramatique du Canada, en 1957. On peut alors voir le comédien dans les émissions pour enfants La lanterne magique et Domino sur les ondes de Radio-Canada. C’est d’ailleurs dans l’émission Domino, en onde de 1957 à 1959, que le public découvre pour la première fois le personnage de Clo-Clo.

 

Le comédien se fait également remarquer à la Comédie Canadienne, dans la pièce de théâtre Les oiseaux de lune, signée Marcel Dubé. Ayant rencontré une femme, le jeune homme de 26 ans se marie alors. De cette union, naît bientôt un fils, prénommé Pascal.

 

Les années Piaf

 

À la fin des années 50, on assiste à la naissance du mouvement chansonnier au Québec. Afin d’offrir une salle de spectacles aux artistes issus de ce mouvement, Claude Léveillée, Clémence Desrochers, Jean-Pierre Ferland, Hervé Brousseau et Raymond Lévesque s’associent et ouvrent la boîte à chansons Chez Bozo, le 14 mai 1959. Situé sur la rue Crescent, cette petite salle de spectacle, première boites à chansons de Montréal, devient bientôt le rendez-vous incontournable de tous les chansonniers de l’époque.

 

En août, Édith Piaf, de passage dans la métropole, y remarque le jeune artiste et l’invite à venir en France. Le chanteur laisse sa femme, alors enceinte, seule pour se rendre à Paris, où Piaf l’héberge. Claude devient ainsi son pianiste, mais aussi un des compositeurs de la grande dame de la chanson française.

 

En 1960, Édith Piaf enregistre, en effet, plusieurs chansons de Léveillée dont Boulevard du crime, Ouragan, mais surtout Le vieux piano, qui remporte un vif succès. Au Québec, Micheline Manseau enregistre la version originale de cette chanson, intitulée Les vieux pianos. L’enregistrement réalisé par Claude lui-même quelques années plus tard connaît également un grand succès.

 

Par ailleurs, le compositeur travaille aussi sur une comédie-ballet devant être jouée par Édith. Cependant, rongée par la maladie, celle-ci ne pourra jamais la créer sur scène. Un enregistrement de cette œuvre réalisé à cette période sera cependant mis en marché en 1965. Enfin, grâce au soutien de la chanteuse, le compositeur participe à la création de la comédie musicale Gogo loves you d’Anita Loos et Gladys Shelley, à New-York.

 

Les premiers albums

 

En 1961, Claude Léveillée revient au Québec et fonde une nouvelle boîte à chansons : Le Chat Noir. Il y rencontre Gilles Vigneault avec lequel il compose de nombreuses chansons dont Le rendez-vous, qui obtient le grand prix du disque CKAC, et L’hiver. La collaboration entre les deux géants de la chanson québécoise se poursuit ensuite pendant plusieurs années, donnant naissance à de multiples chansons.

 

L’année suivante, le chansonnier signe un contrat pour la firme discographique Columbia et lance son premier album. Ce dernier comprend entre autres, Les vieux pianos, La légende du cheval blanc et Emmène-moi au bout du monde, trois chansons devenues depuis des incontournables du répertoire du chanteur.

 

La montée en flèche du yéyé n’entache guère la popularité du chansonnier qui lance, en 1962, Frédéric. La chanson se hisse rapidement aux premiers rangs des palmarès et devient la chanson fétiche de l’artiste. Elle figure aussi sur le second album du chanteur, qui paraît en 1963. Par ailleurs, Ne dis rien, L’hiver et Taxi contribuent également au succès de cet album. Parallèlement à ce second album, Claude Léveillée fait revivre le personnage Clo-Clo sur un disque destiné aux enfants.

 

De nouveaux interprètes

 

Les plus grands interprètes s’intéressent alors aux chansons du compositeur. Monique Leyrac lui consacre un album complet, en 1963, sur lequel elle chante, entre autres, Funambule, Les hirondelles, Par un chemin de prairies, Tu ris, Il en est passé et Il n’y a pas de bout du monde. La chanteuse interprètera aussi Soir d’hiver, en 1972.

 

Pauline Julien fait également partie des interprètes de Léveillée. Celle-ci enregistre La complainte du marin, Le rendez-vous et El senor, en 1963. La même année, Claude Léveillée signe pour Renée Claude Les gens de la tournée et T’occupes pas. En 1964, la chanteuse enregistre Funambule. Enfin, Danielle Oddera ajoute également les chansons du compositeur à son répertoire : Dans mon jardin (1963), Ton épaule m’attend (1978) et Le rendez-vous (1996).

 

En 1964, Claude Léveillée est le premier chansonnier québécois à se produire seul en spectacle à la Place des Arts. Un album live est enregistré pour l’occasion. L’artiste lance également le premier volume de Claude Léveillée à Paris, ainsi qu’un album de Noël destiné aux enfants et réalisé sous les traits de son personnage Clo-Clo.

 

Musique et théâtre

 

Entre temps, l’artiste revient à son métier de comédien en jouant dans le téléroman de Marcel Dubé, La côte de sable. Sur le plateau de tournage, il fait la connaissance de Louise Latraverse et en tombe amoureux. Le couple emménage quelques temps ensemble avant de se séparer. Claude rencontre par la suite la comédienne Monique Miller, qu’il épouse.

 

Par ailleurs, on peut également voir le comédien dans les téléthéâtres Par delà les âges, de Jean-Robert Rémillard et Inquisition de Diego Fabri, pour lesquels il signe également la trame sonore. Avec son ami de toujours Paul Buissonneau, ainsi qu’avec Yvon Deschamps et Jean-Louis Millette, Claude fonde alors le Théâtre de Quat’Sous, inauguré le 3 décembre 1965.

 

À la même époque, le compositeur signe ses premières comédies musicales, notamment pour le théâtre de la Marjolaine, en collaboration avec Louis-Georges Carrier. Le doux temps des amours, créée en 1964, amorce ainsi une longue série : Il est une saison (1965), Ne ratez pas l’espion (1966), On n’aime qu’une fois (1967), L’arche de Noé (1968), Elle tournera la terre (1967), Les posters (1968) etc.

 

Les deux pianistes

 

Puis, Claude Léveillée rencontre André Gagnon avec lequel il amorce une fructueuse collaboration. En 1965, ils lancent un album commun sur lequel on retrouve des pièces instrumentales. Le chanteur retourne ensuite en France où il se produit à la Villa D’Estée et à Bobino. Le second volume de Claude Léveillée à Paris, sur lequel figurent Il n’y a pas de bout du monde, Soir d’hiver et Il en est passé, voit le jour l’année suivante, tout comme l’album Léveillée + dix.

 

Toujours en 1966, Claude Léveillée reçoit un prix Méritas lors du gala des artistes. Il participe également au film La ligne de démarcation de Claude Chabrol, en compagnie de Jane Seberg, Daniel Gélin, Jean Yanne et Noël Roquevert. En 1967, l’artiste compose la trame sonore de la pièce Un simple soldat de Marcel Dubé. Le 21 mai, il interprète Le rendez-vous à la prestigieuse émission Ed Sullivan Show.

 

Par la suite, l’artiste compose pour Ginette Ravel Tu sais ma chambre (1967) et pour Françoise Lemieux, Le portrait (1968). En 1968, il effectue, un voyage en URSS où il donne 27 représentations de son spectacle. L’année suivante, il donne un récital accompagné par l’Orchestre Symphonique de Montréal, sous la direction de Neil Chotem. Par ailleurs, en 1969, Guy Boucher grave sur disque sa version de Pour les amants, tandis que le divorce du chanteur et de Monique Miller est prononcé.

 

L’étoile d’Amérique

 

Au début des années 70, de nouveaux interprètes ajoutent à leur tour des pièces signées Claude Léveillée à leur répertoire. Isabelle Pierre chante L’hiver, tandis que Pierre Benoît enregistre La scène et Les patriotes. En 1971, Chantal Pary grave sur disque Les cœurs. La même année, Richard Huet interprète Elle tournera la terre. Parmi les autres interprètes de ce début de décennie, il faut également citer Isabelle Aubret (Une étoile au cœur, 1972), Raymond Berthiaume (Pour les amants, 1972), Georgette Lemaire (Toute la ville danse, 1973), Martin Peltier (La légende du cheval blanc, 1972) et Rémi Migneault (Pour quelques arpents de neige, 1973).

 

L’auteur-compositeur-interprète représente le Québec à l’exposition universelle d’Osaka 1970, au Japon. Tandis qu’il signe la trame sonore du téléthéâtre Des souris et des hommes, diffusé sur les ondes de Radio-Canada, la chanson L’étoile d’Amérique s’ajoute à la liste de ses grands succès.

 

Parallèlement à sa carrière de chanteur et de comédien, l’artiste signe la musique de nombreuses pièces de théâtre et de téléthéâtre dont L’échéance du vendredi de Marcel Dubé et La perdrière (dans lequel il joue également un rôle) de Jean Faucher, en 1971. Ces deux œuvres sont suivies par La ménagerie de verre, en 1973 et par Le pélican, en 1974.

 

Le compositeur écrit également la musique du film Pour quelques arpents de neige, en 1972. La même année, il représente de nouveau le Québec à l’étranger, cette fois à Sopot en Pologne. Il met également en musique le conte musical écrit par Gilles Vigneault Le dict de l’aigle et du castor.

 

Une fois cinq

 

Après le succès des chansons Cheval de bois (1972) et Les amoureux de l’an 2000 (1973), l’artiste interprète La froide Afrique et signe une nouvelle comédie musicale, intitulée Pour cinq sous d’amour. L’année 1973 est également marquée par une nouvelle tournée en URSS, ainsi qu’une autre en Asie centrale.

 

Par la suite, le compositeur retrouve Marcel Dubé pour qui il signe la musique du film Les beaux dimanches, réalisé par Richard Martin, en 1974. Pierre Dufresne enregistre alors Ma jeunesse et Quel âge avais-tu ?. Le trentième album du chanteur, intitulé On remonte en amour, paraît en 1975. Outre la chanson-titre, il comprend également Ce soir, si on s’aimait.

 

En 1976, Claude Léveillée présente un spectacle rétrospectif de son œuvre à la Place des Arts, intutilé Ce matin, un homme. Puis, à l’occasion de la fête nationale du Québec, il participe, le 21 et le 23 juin, au spectacle 1 fois 5. Il y partage la vedette avec Gilles Vigneault, Jean-Pierre Ferland, Yvon Deschamps et Robert Charlebois. L’album live issu de ce spectacle remporte le grand prix de l’Académie Charles-Cros, en 1977.

 

En décembre 1976, Claude se produit, en compagnie de Félix Leclerc, au théâtre de l’île d’Orléans. Il compose également Merci à toi pour Julie Arel, qui reprend Les cœurs, deux ans plus tard. À la même époque, Louise Forestier interprète Aux temps d’hier (1977).

 

Les grandes oeuvres

 

Par ailleurs, lors de la commémoration du 370e anniversaire de la fondation de la ville de Québec, en 1978, le compositeur crée Concerto pour Hélène avec l’Orchestre Symphonique de Québec et Danielle Licari. L’année suivante, il crée sur un poème de Louis Pelletier, le drame musical Rassemblement, qui retrace l’histoire de la déportation des Acadiens, ainsi que Ce rêve ne finira jamais, inspiré de l’œuvre d’Herménégilde Chiasson.

 

Toujours en 1979, le compositeur met en musique deux contes de Félix Leclerc : La légende du petit ours gris et Le journal d’un chien. Puis, en 1980, il signe un nouveau poème symphonique, Un printemps inachevé, cette fois sur un texte de Marcel Dubé. Il participe également au spectacle hommage à Gilles Vigneault, Je vous entends chanter. Ce dernier enregistre d’ailleurs cette année-là Avec nos mains. Nicole Croisille, offre alors au public son interprétation de Frédéric.

 

Au milieu de l’été 1980, plus précisément le 27 juillet, Claude apprend le suicide de son fils Pascal. Ce drame pousse l’artiste à se retirer à la campagne. Bien que n’ayant pas vraiment été un père présent pour son fils, sa carrière occupant une très grande place dans sa vie, Claude souffre énormément de l’absence de son fils, sans pourtant s’en confier. Il évite d’ailleurs de parler de ce tragique événement.

 

Quelques temps plus tard, l’Orchestre Symphonique de Montréal, dirigé par Charles Dutoit, participe au spectacle Cinq saisons pour un piano, en compagnie de Claude Léveillée. En 1981, ce dernier obtient le premier rôle dans Les fils de la liberté de Louis Caron. Le comédien participe également au téléthéâtre À voix basses de Gilles Archambault. Ce rôle lui vaut d’ailleurs une nomination pour le prix de Prague. Par la suite, il joue dans Les noces de juin, en plus d’en signer la trame sonore, en 1983.

 

Les retrouvailles

 

En compagnie de Claude Gauthier et de Pierre Létourneau, Claude Léveillée participe ensuite, au spectacle Trois fois chantera. Cette production permet aux trois artistes de se produire en tournée à travers le Québec et au Nouveau-Brunswick. Le compositeur collabore alors de nouveau avec Marcel Dubé, pour qui il signe la musique de la série La vie promise.

 

Le chanteur retrouve également son ami André Gagnon sur la scène de la Place des Arts pour le spectacle Tu t’rappelles Frédéric, en 1985. Il connaît aussi beaucoup de succès avec Un homme, un piano au Théâtre du Petit Champlain à Québec. Après une tournée en France, en Belgique, en Suisse et en Algérie, ce spectacle donne d’ailleurs naissance à un film, en 1986.

 

Claude s’associe ensuite à Renée Claude avec laquelle il crée le spectacle Partenaires dans le crime. Puis, il signe pour Nicole Martin les chansons On s’aimera et Mon père et ma mère, en 1987. Toujours à la fin des années 80, de nouveaux interprètes chantent Claude Léveillée : Christyne Chartrand (Le rendez-vous, 1989), Marc Javelin (La légende du cheval blanc, 1989), Pierre Létourneau (La nuit dernière, Petite sœur, 1988), Pascal Normand (Frédéric, Soir d’hiver, 1989), Marie-Denise Pelletier (Le rendez-vous, 1990).

 

Par ailleurs, après avoir tourné dans Le Noël de Clodibulle, en 1987, Claude participe au film Jésus de Montréal, réalisé par Denys Arcand, l’année suivante. Le chanteur se produit également devant 45 000 personnes au Centre de la nature de Laval où il est accompagné par l’Orchestre symphonique de Laval. Les années 80 se termine avec l’album Enfin revivre, comprenant la chanson Pierrot lunaire, qui rend hommage à son fils disparu.

 

Le retour du comédien

 

Après un documentaire sur ses années passées auprès d’Édith Piaf, réalisé par Jean-Claude Labrecque, l’artiste joue dans le film Meurtre en musique. À partir de 1991, on retrouve également le comédien dans la série dramatique Scoop, sur les ondes de Radio-Canada. Puis, constatant que la plupart de ses chansons ne sont plus disponibles sur le marché, Claude Léveillée entreprend un travail de réédition et de réenregistrement de son répertoire. L’album Mes années 60, paru en 1994, sera suivi de Mes années 70, en 1995 et de Mes années 80, en 1996.

 

Après une nouvelle tournée qui passe par le Monument National de Montréal et le Capitole de Québec, en 1994, Claude Léveillée reçoit la médaille Jacques-Blanchet. Il incarne ensuite le juge de l’affaire Coffin dans un épisode de la série Les grands procès, diffusé sur les ondes de TVA, l’année suivante. Il anime également cette année-là une série de 52 émissions sur le cinéma, ainsi que Les immortelles pour le compte de Cogéco.

 

En 1996, l’artiste anime deux émissions, produites par Radio-Canada, retraçant l’histoire des boîtes à chansons. Il est également nommé Officier de l’Ordre du Canada. En compagnie de Juliette Gréco, il donne ensuite un spectacle au Festival de Marne, en France, tandis qu’on peut le voir dans le film La conciergerie des monstres.

 

Rêves inachevés

 

Claude Léveillée devient coup sur coup Chevalier de la légion d’honneur en France et Chevalier de l’Ordre National du Québec, en 1998. Sa tournée de 105 spectacles est marquée par un passage au Festival d’été de Québec. C’est alors que paraît le premier volume de Rêves inachevés, ainsi que l’œuvre symphonique Berlin sous la neige. Par ailleurs, Kevin Parent enregistre Pignon sur rue.

 

En 1999, l’artiste met en musique un texte de René Lévesque, Vent d’ouest. Il le récite dans le cadre d’un radio-fiction. Il poursuit également la création de l’œuvre Rêves inachevés avec la parution d’un volume 2. Françoise Faucher, Pascale Montpetit, Guy Nadon, Raymond Cloutier, Jorane et Michel Beaudet participent à la création de cette œuvre sur scène. À l’automne, l’ADISQ lui remet un prix hommage, soulignant ainsi la longévité de sa carrière.

 

Le volume 3 de Rêves inachevés paraît en 2000. Puis, en 2002, Claude Léveillée participe à la deuxième saison de la série télévisée Tabou. Pour souligner ses cinquante ans de carrière, le chanteur effectue alors une nouvelle tournée. Il lance également, en 2003, l’album compilation Mes immortelles… je vous les confie, comprenant un cd de chansons et un cd instrumental.

 

Ennuis de santé

 

Le 27 avril 2004, alors qu’il est sur scène, l’artiste est victime d’un accident vasculaire cérébral qui le laisse partiellement paralysé. Encore en convalescence, il en subit un second, le 20 octobre, l’affligeant encore plus que le premier. Désormais en fauteuil roulant, son état de santé l’oblige à interrompre sa carrière. Il meurt le 9 juin 2011, à son domicile de Saint-Benoît-de-Mirabel, suite à une hémorragie cérébrale.

 

En 2005, la chanson Frédéric fut intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. À cette occasion, un album hommage auquel participent de nombreux artistes, dont Marie-Élaine Thibert, Bruno Pelletier et Boom Desjardins, voit le jour. Le chanteur avait également fait paraître un ultime album, Cœur sans pays, en 2008.

 

~Claude Léveillée : tome 1 / Marie-Josée Michaud. – Art Global, 2004. – ISBN 2-920718-90-8.

Autres éditions : Québec-Loisirs, 2005. – ISBN 2-89430-692-X.

 

~Claude Léveillée : tome 2 / Marie-Josée Michaud. – Art Global, 2008. – ISBN 978-2-920718-95-1.

 

~Claude Léveillée aux trapèzes des étoiles / Daniel Guérard. – Éditions de l’Homme, 1990. – Collection Paroles d’ici. – 296 p. – ISBN 2761909089.

 

~Clo-clo-rico ! / chansons de Claude Léveillée ; illustrations de Manon Gauthier. – La Montagne secrète, 2009. – 42 p. et 1 disque compact. – ISBN 978-2-923163-59-8.

 

~L’étoile d’Amérique / Claude Léveillée ; préface de Marcel Dubé. – Leméac, 1971. – Collection Mon pays, mes chansons. – 191 p.

 

1962. (33 tours Columbia FL-289 ou FS-535)

Les vieux pianos – Le rendez-vous – Emmène-moi au bout du monde – La légende du cheval blanc – Chanson vieillotte – Arthur – Les après-midi d’hier – Votre visage – Le nom – La complainte du marin – Déjà je suis parti – L’équateur.

 

1962. (45 tours Columbia C4-6888)

Frédéric – Par delà les âges.

 

1963. (33 tours Columbia FL-303 ou FS-603)

Ne dis rien – L’hiver – Avec nos yeux – Frédéric – Taxi – Tu m’auras donné – Je viendrai mourir – Coffres d’automne – Comme guitare – Par delà les âges.

 

1963. Clo-Clo à la ferme (33 tours Harmonie HFL-8001)

Un matin d’automne – Je fais du sport – Les poules – Le cerceau – Le petit lierre – Le procès de la petite souris – Caneton – Les enfants et la pluie – Le bébé baluchon – La ballerine – Le suçon – Le petit pantin de bois – La ronde des bouteilles de lait – La fin du jour.

 

1964. Claude Léveillée à la Place des Arts (33 tours Columbia FL-311 ou FS-611)

De loin – Frédéric – Le reel de la ville – Dasn mon paradis – Le chercheur d’or – Les radios de mon quartier – Rupture – Pour toi – Boulevard du crime – Carrousel.

 

1964. Claude Léveillée à Paris (33 tours Columbia FL-318 ou FS-618)

Aux trapèzes des étoiles – Emmène-moi au bout du monde – Les vieux pianos – La légende du cheval blanc – De loin – Frédéric – Le rendez-vous – La scène – Les patriotes – Mon pays.

 

1964. Noël avec Clo-Clo (33 tours Harmonie HFL-8003)

Introduction – Bonhomme hiver – Les résolutions du Jour de l’an – Les pingouins – Le petit soldat du roi – La canne à pêche – Berceuse du petit piano – Le petit serin – Les marins – La guignolée – Le tambour – Gâteau des rois – Bonhomme hiver.

 

1965. La voix (33 tours Pathé 67133)

Non la vie n’est pas triste (par Édith Piaf) – Les rues de Paris (chœur) – Kiosque à journaux (par Édith Piaf) – Ballet du métro – Le métro de Paris (par Édith Piaf) – L’usine – Flâneries (chœur) – Partie de cartes – Dors, mon Paris (chœur) – Pas de deux – Un amour nous est né (chœur) – Toute la ville danse (chœur).

 

1965. Léveillée-Gagnon (33 tours Columbia FL-331 ou FS-631)

Baie des sables – Poisson – Lueur – Rupture 1 – Rupture 2 – Frédéric – Douze 1 – Douze 2 – Silence – La source – Carrousel.

 

1965. (45 tours Théâtre de la Marjolaine CT-33105)

Le doux temps des amours – Rappelle-toi le temps (avec Andrée Lachapelle).

 

1966. Claude Léveillée à Paris volume 2 (33 tours Columbia FL-339 ou FS-639)

Les fraises des bois – Où va mon cœur – Chant des aieux – Tu sais ma chambre – Il n’y a pas de bout du monde – La chanson italienne – Tambours crevés – Soir d’hiver – Marche – Les cœurs – Berceuse – Il en est passé.

 

1966. Léveillée plus dix (33 tours Columbia FL-346 ou FS-646)

Le chemin du roy – Il y a longtemps – Monsieur Dédé – Le grenier fantastique – Chez Larry – Encore – Parlez parlez – Plus le temps passe – Belle jeunesse – Que m’importe.

 

1966. (45 tours Columbia C4-6951)

Le chemin du roy – À ceux qui cherchent des châteaux.

 

1966. (45 tours Columbia C4-6977)

Chez Larry – Que m’importe.

 

1967. Un simple soldat (33 tours Columbia FL-351 ou FS-651)

Mes camarades – Les roses d’été – Moquerie – La fille du voisin – Adieu printemps – À ceux qui cherchent des châteaux (par Monique Mercure) – À ceux qui cherchent des châteaux – Dans la rue sans nom - Ambiance de parc – Pour le meilleur et pour le pire – Les grands soleils (par Monique Mercure) – Piano pour enfant seul – Tous les enfants perdus (par Monique Mercure) – Chagrin – Ton cœur qui bat sous ta vareuse (par Monique Mercure).

 

1967. Une voix, deux pianos (33 tours Columbia FS-662)

Un retard – Un moment – Une nuit – Une grève – Un soir – Un regard – Gigue et jazz – Dialogue – La tortue malade d’avoir trop mangé de laitue – Grande valse fofolle – Escalade – Bolide.

 

1967. Elle tournera la terre (33 tours Columbia FS-677)

Elle tournera la terre (avec Lise Lasalle) – Et puis la neige vint (avec Andrée Lachapelle) – Au fond d’un long couloir (avec Andrée Lachapelle) – Le quatuor (avec Andrée Lachapelle, Jean Besré et Lise Lasalle) – Le cérémonial de l’amour – Elle tournera la terre (avec Lise Lasalle) – Ballet 1 2 3 4 5 – Ballet de la rencontre – Ballet rêve du pianiste – Ballet de la fontaine – Ballet conférence de presse – Ballet des gants.

 

1967. (45 tours Columbia C4-6988)

Elle tournera la terre (avec Lise Lasalle) – Et puis la neige vint (avec Andrée Lachapelle).

 

1967. (33 tours Harmonie HFS-9083)

Les vieux pianos – Le rendez-vous – Emmène-moi au bout du monde – La légende du cheval blanc – Chanson vieillotte – Arthur – Les après-midi d’hier – Votre visage – Le nom – La complainte du marin – Déjà je suis parti – L’équateur.

 

1968. Dix ans de chansons (3 x 33 tours Columbia F3S 300)

Ne dis rien – L’hiver – Avec nos yeux – Taxi – Tu m’auras donné – Je viendrai mourir – Comme guitare – Par delà les âges – Aux trapèzes des étoiles – Emmène-moi au bout du monde – Les vieux pianos – La légende du cheval blanc – Frédéric – Le rendez-vous – La scène – Les patriotes – Mon pays – Les fraises des bois – Où va mon cœur – Tu sais ma chambre – Il n’y a pas de bout du monde – Soir d’hiver – Les cœurs – Il en est passé – Le chemin du roy – Il y a longtemps – Le grenier fantasque – Encore – Parlez parlez – Plus le temps passe- Que m’importe – À ceux qui cherchent des châteaux – Adieu printemps – Les roses d’été – Pour le meilleur et pour le pire.

 

1968. Claude Léveillée à Paris volume 2 (33 tours Harmonie HFS-90086)

Les fraises des bois – Où va mon cœur – Chant des aieux – Tu sais ma chambre – Il n’y a pas de bout du monde – La chanson italienne – Tambours crevés – Soir d’hiver – Marche – Les cœurs – Berceuse – Il en est passé.

 

1968. Claude Léveillée à la Place des Arts (33 tours Harmonie KHF-90209)

De loin – Frédéric – Le reel de la ville – Dasn mon paradis – Le chercheur d’or – Les radios de mon quartier – Rupture – Pour toi – Boulevard du crime – Carrousel.

 

1969. Le cérémonial de l’amour (33 tours Columbia FS-726)

Elle tournera la terre – Où va mon cœur – Le grenier fantasque – Il y a longtemps – Adieu printemps – Encore – Pour les amants – Que m’importe – Plus le temps passe – Si j’appelle Montréal- À ceux qui cherchent des châteaux – Ballet de la fontaine.

 

1969. (45 tours Columbia C4-7024)

Pour les amants – Il y a longtemps.

 

1969. (45 tours Columbia C4-7049)

Si j’appelle Montréal – Où va mon cœur.

 

1969. (45 tours Columbia 2835)

If I call Montreal – Don’t ask me why.

 

1970. L’étoile d’Amérique (33 tours Leko KS-100)

L’étoile d’Amérique – Mon amour, si tu savais – L’étrange retour – Soir d’hiver – Pour une chanson – Maintenant, je repars – Le navire de l’enfance – Le petit soldat de chair – On n’a plus le temps – Si je dis trop – Armand et Juliette – Le bois des amours.

 

1970. (45 tours Leko 100)

Pour une chanson – L’étoile d’Amérique.

 

1970. (45 tours Leko 46)

Le navire de l’enfance – Maintenant je repars.

 

1970. (45 tours Leko 47)

C’est moi qui ce soir – Si jamais.

 

1970. (45 tours Leko 48)

Marie-Rose – Qui.

 

1970. (45 tours Leko 49)

Cette grève – La nuit, l’hiver.

 

1971. (33 tours Leko KS-101)

C’est moi qui ce soir – Si jamais – Qui – Marie Rose – Une petite fleur – Cette grève – La nuit, l’hiver – Mon p’tit soleil – C’est encore plus beau chez moi – Au creux de ma main.

 

1971. (45 tours Leko 50)

Marie-Rose – Si jamais.

 

1971. Les grands succès de Claude Léveillée (2 x 33 tours Columbia GFS-90012)

Les vieux pianos – La légende du cheval blanc – Avec nos yeux – Taxi – Frédéric – Le chemin du roy – M’sieur Dédé – L’hiver – Par delà les âges – Belle jeunesse – Les fraises des bois – Adieu printemps – Tambours crèves – Il n’y a pas de bout du monde – Elle tournera la terre – Le cérémonial de l’amour – Que m’importe – Plus le temps passe – Marche – Soir d’hiver.

 

1971. Les grands succès (33 tours Columbia BUK 50217)

Les vieux pianos – Marche – Soir d’hiver – Il n’y a pas de bout du monde – Que m’importe – Plus le temps passe – La légende du cheval blanc – Taxi – Frédéric.

 

1971. Pour les amants (2 x 33 tours Columbia GFS-90120)

Encore – Pour les amants – Si j’appelle Montréal – À ceux qui cherchent des châteaux – Ne dis rien – Tu m’auras donné – Je viendrai mourir – Comme guitare – Tu sais ma chambre – Il en est passé – Elle tournera la terre – Aux trapèzes des étoiles – Emmène-moi – De loin – Le rendez-vous – La scène – Les patriotes – Mon pays – Où va mon cœur – Le grenier fantasque – Il y a longtemps.

 

1971. Une nuit, un moment (2 x 33 tours Columbia GFS-90126-90127)

Disque 1 :

Baie des sables – Poisson – Lueur – Rupture 1 – Rupture 2 – Frédéric – Douze 1 – Douze 2 – Silence – La source – Carrousel.

Disque 2 :

Un retard – Un moment – Une nuit – Une grève – Un soir – Un regard – Gigue et jazz – Dialogue – La tortue malade d’avoir trop mangé de laitue – Grande valse fofolle – Escalade – Bolide.

 

1971. Si jamais (33 tours Leko KS-102)

Si jamais – Marie Rose – Une petite fleur – Au creux de ma main – Cette grève – Si je dis trop – L’étrange retour – Pour une chanson – L’étoile d’Amérique – Le navire de l’enfance.

 

1971. If ever (33 tours Leko KS-103)

If ever – Smiles and roses – South yes – Who knows – Hat on a driveway – Sleeping bye the seashore – Beat the Congas – A song is a trip – Cat and mouse – Follow the arrow.

 

1972. Cheval de bois (33 tours Leko KS-105 et Barclay 80125)

Une mauvaise journée – Enfance – Un chemin – Une étoile au cœur – Tout comme au fil de l’eau – Ma partie de cartes – Les anges blancs – Emmène-moi au bout du monde – Cheval de bois – Je t’ai apporté une rose – Quand le rideau tombe – Quand on se retrouve.

 

1972. (45 tours Barclay B-106)

Tout comme au fil de l’eau – Une étoile au cœur.

 

1972. La vie en elle (33 tours Barclay 80140) Textes lus par Guy Godin

Édith – C’était la vie en elle – Elle aimait les chansons western – Des fois je fais ça pour entendre ta voix – Le complet – La vie en elle.

 

1972. Contact (33 tours Leko KS-104 ou Barclay 80147)

La rivière bleue – La fille des îles – Le piano du nord – L’oiseau rouge – Contact.

 

1972. Clo-Clo et Bibi en vacances (33 tours Leko KS-106 ou Barclay 10021) avec Bernadette Morin

Le chœur des puces – Hilaire, le petit ourson – Dors mon chéri – Les voyages de la cloche – Le p’tit seveu – A la ferme de grand-père – Il court le bouffon – Ma ménagerie – Trois petites souris – Berceuse à mon chien.

 

1973. Les amoureux de l’an 2000 (33 tours Leko KS-107 ou Barclay 80174)

Les amoureux de l’an 2000 – Tu vis seul dans un parc – Et quand l’amour s’en va – 46e étage – Pour quelques arpents de neige – La froide Afrique – Seul en ce monde – Ma blanche liberté – Les étangs de ma vie – Quand mon piano.

 

1973. (45 tours Barclay 60229)

Pour quelques arpents de neige – Les nuits d’octobre.

 

1973. (45 tours Barclay 60274)

Les amoureux de l’an 2000 – La froide Afrique.

 

1974. (33 tours CBS ESP-1411)

Ne dis rien – L’hiver – Avec nos yeux – Frédéric – Taxi – Tu m’auras donné – Je viendrai mourir – Coffres d’automne – Comme guitare – Par delà les âges.

 

1974. Les beaux dimanches (33 tours Barclay 80202)

Ils avaient l’amour – Dominique chez les hommes – Les clavecins de l’amour – L’amour blues – Les beaux dimanches – L’amour bossa – Pénombre – Discrétion – Provocation strip – Le bleu générique.

 

1975. Dix succès pour toi de Léveillée (33 tours Barclay 80206)

Le rendez-vous – Quand le rideau tombe – Soir d’hiver – Gigue et jazz – Frédéric – La légende du cheval blanc – Mon pays – Les vieux pianos – L’hiver – Elle tournera la terre.

 

1975. On remonte en amour (33 tours Barclay 80216)

Vers cette nuit – La peinture – Ce soir si on s’aimait – Adagio pour une femme – On remonte en amour – Les filles d’Acadie – Ce matin, un homme – Le kid – Ne me parlez plus de vos chagrins – Je serai là.

 

1975. (45 tours Barclay 60328)

Ce soir si on s’aimait – Les filles d’Acadie.

 

1976. Place des Arts 1976 (2 x 33 tours Le Manoir 911-912)

L’enfance – L’étoile d’Amérique – Gigue et jazz – Vers cette nuit – Ma blanche liberté – La peinture – La légende du cheval blanc – Pour quelques arpents de neige – La froide Afrique – Frédéric – Les filles d’Acadie – La grande valse fofolle – Adagio pour une femme – Taxi – Soir d’hiver – Ne me parlez plus de vos chagrins – Maintenant je repars – Ce matin, un homme – Clo-Clo – Quand le rideau tombe.

 

1976. Une fois cinq (2 x 33 tours Kébec-Disc KD-923-924)

Gens du pays (avec Robert Charlebois, Gilles Vigneault, Jean-Pierre Ferland et Yvon Deschamps) - The frog song (par Robert Charlebois) - Il me reste un pays (par Gilles Vigneault) - L'étoile d'Amérique - Aimons-nous (par Yvon Deschamps) - Le petit roi (par Jean-Pierre Ferland) - Tout l'monde est malheureux (par Gilles Vigneault) - Les fesses (par Yvon Deschamps) - Les vieux pianos (avec Robert Charlebois) - Mon ami J.C. (par Jean-Pierre Ferland) - La grande valse fofolle - Le doux chagrin (par Gilles Vigneault) - Vive les jeux olympiques/J'sais pas comment, j'sais pas pourquoi (par Yvon Deschamps) - Chacun dit je t'aime (avec Robert Charlebois, Gilles Vigneault, Jean-Pierre Ferland et Yvon Deschamps) - Ce matin un homme - Mon ami Fidel (par Robert Charlebois) - Les gens de mon pays (par Gilles Vigneault) - Un peu plus haut, un peu plus loin (par Jean-Pierre Ferland) - La même gigue (avec Robert Charlebois, Gilles Vigneault, Jean-Pierre Ferland et Yvon Deschamps) - Gens du pays (avec Robert Charlebois, Gilles Vigneault, Jean-Pierre Ferland et Yvon Deschamps).

 

1976. Léveillée-Leclerc : le temps d’une saison (33 tours Polydor 2675.144) avec Félix Leclerc

Pieds nus dans l’enfance – Les vieux pianos – Gigue et jazz – La peinture – Cheval de bois – Soir d’hiver – Les patriotes – Pour quelques arpents de neige – Poisson – Frédéric – La légende du cheval blanc – Adagio pour une femme – Le rendez-vous – L’hiver – La grande valse fofolle – Ce soir si on s’aimait.

 

1978. Black sun (33 tours Polydor 2424.171)

Nuit lunaire – Requiem pour un astronaute – Soleil noir – Adagio pour un poète – Les plaines de feu – Fleur de lit – Le blues bar – La chasse – Romance de garnison – Dernier bal – Les géographes – Un homme dans la nuit.

 

1978. Le long voyage volume 1 (33 tours Polydor 2457.104)

Les vieux pianos – Le rendez-vous – Frédéric – La légende du cheval blanc – Ce soir si on s’aimait- L’étoile d’Amérique – Soir d’hiver – Ma blanche liberté – Seul en ce monde – Le petit soldat de chair – Adagio pour une femme – Elle tournera la terre.

 

1978. (45 tours Polydor 2065.393)

The last ball – A man in the night.

 

1978. (45 tours Polydor 2065.396)

Toi mon royaume – Au royaume de l’amour.

 

1979. Rassemblement (33 tours Kébec-Disc KD-875)

Rassemblement – Grande fête – Rencontre – Échouage – Gaspésiens – La soirée – Le cri du nord – Le reel de la crevette – Clôture et nature – Baie des ancres – Les trottoirs-quais – Retrouvailles.

 

1979. La légende du petit ours gris/Le journal d’un chien (33 tours Polydor 2424.196)

Dormir l’hiver – Première nuit d’homme – Fête en forêt – Blessante froidure – Blanche découverte – Nocturne pour un petit ours gris – Complainte d’un chien – Folle jeunesse – Attente dans la nuit – Nocturne pour un chien – Ma famille – Au couchant de la vie. (Contes récités par Félix Leclerc sur des musiques de Claude Léveillée)

 

1979. Escale 1980 (33 tours CAM CML-2006)

Ouverture 1604 – Premier hiver – Les aboiements – Nuages d’automne – Tambour déchu – Complainte acadienne – Porte de fer – Blessante litanie – L’inacessible pays – La voix du silence (avec Anne Joyal) – Le cri du nord – Le reel de la crevette – Clôture et nature – Baie des ancres – Les trottoirs-quais – Retrouvailles (avec Anne Joyal).

 

1982. (33 tours Pro-Culture PPC-6019)

La grande vie – On est tous mal pris – Les après-midi d’hier – Premier hiver – Les fils de la liberté – Les années folles – Ce n’était rien – Toi qui n’a plus vingt ans – Le coyote – Les vieux pianos (par Jean Duceppe).

 

1982. (45 tours Pro-Culture 2033)

On est tous mal pris – Ce n’était rien.

 

1982. (45 tours Pro-Culture 2048)

Les années folles – Premier hiver.

 

1984. Escale 1984 (33 tours Amplitude PS-2504)

Ouverture 1604 – Premier hiver – Les aboiements – Nuages d’automne – Tambour déchu – Complainte acadienne – Porte de fer – Blessante litanie – L’inacessible pays – La voix du silence (avec Anne Joyal) – Le cri du nord – Le reel de la crevette – Clôture et nature – Baie des ancres – Les trottoirs-quais – Retrouvailles (avec Anne Joyal).

 

1989. Enfin revivre (33 tours GMD 1303-27)

Enfin revivre – Le petit mouchoir – Pour un pays imaginaire – Laissez-vous vivre – La moto de juillet – Et je t’aime – Pierrot lunaire – Les îles blanches – Les clés du bonheur – La traversée fantastique.

 

1989. Enfin revivre (CD GMD 1303-27)

Enfin revivre – Le petit mouchoir – Pour un pays imaginaire – Laissez-vous vivre – La moto de juillet – Et je t’aime – Pierrot lunaire – Les îles blanches – Les clés du bonheur – La traversée fantastique – Limpide – Beauté – Fragile – Amour.

 

1989. (45 tours GMD 1301-26)

Les clés du bonheur

 

1990. (CD single GMD 1302-38)

Enfin revivre – Frédéric 90 – Et je t’aime.

 

1991. Les grands succès (CD Sony Musique BUK-50217)

Les vieux pianos – Marche – Soir d’hiver – Il n’y a pas de bout du monde – Que m’importe – Plus le temps passe – La légende du cheval blanc – Taxi – Frédéric.

 

1994. Mes années 60 (CD Aube CD-0294)

Les vieux pianos – La scène – Emmène-moi au bout du monde – Le rendez-vous – Avec nos yeux – Ne dis rien – Soir d’hiver – Pour quelques arpents de neige – Le petit cheval de bois – Les années folles – Taxi – La légende du cheval blanc – Mon pays – Frédéric – Le temps d’une chanson.

 

1995. Enfin revivre (CD Aube CD-0295)

Enfin revivre – Le petit mouchoir – Pour un pays imaginaire – Laissez-vous vivre – La moto de juillet – Et je t’aime – Pierrot lunaire – Les îles blanches – Les clés du bonheur – La traversée fantastique – Limpide – Beauté – Fragile – Amour.

 

1995. Mes années 70 (CD Aube CD-0296)

Ma blanche liberté – Ce matin un homme – La froide Afrique – Le petit soldat de chair – L’étoile d’Amérique – Marie Rose – Les filles de l’Acadie – Si jamais – Les amoureux de l’an 2000 – Adagio pour une femme – Ce soir si on s’aimait – Vers cette nuit – Le navire de l’enfance – Maintenant je repars – Quand le rideau tombe – Scoop (grande finale).

 

1996. Mes années 80 (CD Aube CD-0297)

Le grand ménage – Sur la pointe du cœur – Et je t’aime – Été – Salut frangin – Les fils de la liberté – Été 86 – Les bagages oubliés – Toi que j’aime – Enfin revivre – Été – Pierrot lunaire – Été 80 – Il picolo valzer (La petite valse) – La petite patrie.

 

1997. Un homme, un piano (CD Aube CD-0298)

L’enfance – Poissons – La source – Grande valse fofolle – Douze 1 – Douze 2 – Piano chagrin – Fleur sauvage – Pour les amants – Gigue et jazz – Partir – Rupture 1 – Rupture 2 – Baie des sables – Sous la lune – La désirade – Scoop (générique) – Scoop (extraits) – Berlin sous la neige – Sagrès.

 

1997. Collection Émergence (2 x CD Sony Musique C2K 91057)

Disque 1 :

Ne dis rien – L’hiver – Avec nos yeux – Frédéric – Taxi – Tu m’auras donné – Je viendrai mourir – Comme guitare – Par delà les âges – Les vieux pianos – La légende du cheval blanc – Le rendez-vous – Emmène-moi au bout du monde – Le reel de la ville – Les radios de mon quartier – Boulevard du crime – Baie des sables – Aux trapèzes des étoiles – De loin – Poisson – La scène – Les patriotes – Mon pays – Rupture 2 – Source – Carrousel.

Disque 2 :

Les fraises des bois – Où va mon cœur – Tu sais ma chambre – Il n’y a pas de bout du monde – Soir d’hiver – Les cœur – Il en est passé – Un retard – Le chemin du roy – Il y a longtemps – Le grenier fantasque – Chez Larry – Encore – Parlez parlez – Plus le temps passe – Que m’importe – Un soir – Les roses d’été – Adieu printemps – À ceux qui cherchent des châteaux – Pour le meilleur et pour le pire – Jigue et jazz – Elle tournera la terre – Et puis la neige vint – Le quatuor – Le cérémonial de l’amour – Pour les amants – Ballet de la fontaine.

 

1998. Rêves inachevés (2 x CD Aube CD-2-0299)

Disque 1 : Les mirages de l’enfance

Mirages – Doux sommeil – Petites amours – Émouvante auberge – Sauvages cerises – Pleine lune – Fragile pipeau – Bons vents – Fabuleux rêve – Tendre jardin – Grandes voiles – Sublime départ – Belle errance.

Disque 2 : Un mirage, un enfant

Fabliau musical en forme de R Ve (partie 1 à 13).

 

1999. Au temps des boîtes à chansons à la Butte à Mathieu (CD Richelieu RIC 2 9951)

Que dans les îles – Frédéric – Le procès d’une petite souris – La complainte du marin – Monsieur Dédé – Les eaux de pluie – Le nom – Les après-midi d’hier – Amène-moi au bout du monde – Le rendez-vous – Les vieux pianos – La légende du cheval blanc.

 

1999. Blanche la bien-aimée (Rêves inachevés volume 2) (2 x CD Aube CD-2-301)

Disque 1 : Blanche, la bien-aimée

Blanche – Pélerins polaires – Fêtes de nuit – Sombre piège – Toundra – Bouscueils – Détresse – Tam-tambour – Secrets – Polarius – Aubes boréales – Rêve de nuit.

Disque 2 : Tendre toundra

Suite musicale en 12 parties.

 

2000. Non-stop, le rebel (Rêves inachevés volume 3) (2 x CD Aube CD 2-304)

Disque 1 : Non-stop, le rebel

Repaire – Départ – Braise – Rapt – Viol – Mer – Duel – Requiem – Pastorale –

Disque 2 : Les refuges du rêve

Refuge – Évasion – Braise – Panique – Désir – Miroir – Destin – Prière – Aube.

 

2003. Mes immortelles… je vous les confie (2 x CD Aube CD-2-305)

Disque 1 : Paroles

Les vieux pianos – Présentation (par Édith Piaf) – Boulevard du crime (par Édith Piaf) – Emmène-moi au bout du monde – La légende du cheval blanc – Frédéric – Taxi – Ne dis rien – Le rendez-vous – Pour quelques arpents de neige – Soir d’hiver – La scène – Mon pays – L’Étoile d’Amérique – La froide Afrique – Le petit mouchoir – Pierrot lunaire – Enfin revivre – Les îles blanches – Laissez-vous vivre – Frédéric (version 1993) – Bonsoir Édith.

Disque 2 : Musiques

Un retard – Scoop (Générique) – Douze 1 – Douze 2 – Rupture 1 – Rupture 2 – La source – Gigue et jazz – Baie des sables – La désirade – Poissons – Berlin sous la neige – Piano chagrin – L’enfance – Sombre piège (avec Jorane) – Partir – Détresse – Braise – Absence – Aube (avec Jorane) – Rivières perdues – Rivières d’amour.

 

2005. Le temps d’une chanson, le temps de dire je t’aime (CD Aube AUBECD0306)

Le temps d’une chansons (Marie-Élaine Thibert) – Pour quelques arpents de neige (Bruno Pelletier) – Emmène-moi au bout du monde (Isabelle Boulay) – Le rendez-vous (Marie-Denise Pelletier) – Soir d’hiver (Mario Pelchat) – Ne dis rien (Marie-Pier Perreault) – Marie-Rose (Luc de Larochelière) – La légende du cheval blanc (Boom Desjardins) – La scène (Grégory Charles) – Les vieux pianos (Robert Charlebois et André Gagnon) – Frédéric (Dan Bigras) – Avec nos yeux, avec nos mains (Richard Desjardins) – Les amoureux de l’an 2000 (Jorane et Daniel Lavoie) – Mon pays (Richard Séguin) – Soir d’hiver (André Gagnon).

 

2005. 50 ans de carrière (3 x CD Sélection du Reader's Digest 036-8722)

Disque 1 : Les grands succès

Frédéric - Les vieux pianos - Les rendez-vous - La légende du cheval blanc - L'étoile d'Amérique - Emmène-moi au bout du monde - Ce matin un homme - Mon pays - Ne dis rien - Les années folles - Ma blanche liberté - La froide Afrique - Pierrot lunaire - Enfin revivre - Salut frangin - Les amoureux de l'an 2000 - Le petit mouchoir.

Disque 2 : L'amour

Adagio pour un homme - Marie-Rose - Pour les amants - Et je t'aime - Si jamais - Portrait d'une femme (Fragile) - Avec nos yeux, avec nos mains - Les filles de l'Acadie - Il piccolo valzer (La petite valse) - Toi que j'aime - Vers cette nuit - Portrait d'une femme (Beauté) - Sur la pointe du coeur - Le navire de l'enfance - Maintenant je repars - Les fils de la liberté - Le grand ménage - La petite patrie.

Disque 3 : La scène

La scène - Quand le rideau tombe - Soir d'hiver - Le temps d'une chanson - Pour quelques arpents de neige - Scoop (Générique) - Scoop (Extraits) - Le petit cheval de bois - Ce soir si on s'aimait - Taxi - Grande valse fofolle - Laissez-vous vivre - Les îles blanches - Scoop (Grande finale) - Les bagages oubliés - Douze I et II - Gigue et jazz.

 

2006. Collections (CD Sony-BMG 82876829452)

Les vieux pianos – Marche – Soir d’hiver – Il n’y a pas de bout du monde – Que m’importe – Plus le temps passe – La légende du cheval blanc – Taxi – Frédéric.

 

2008. Cœur sans pays (CD Aube AUBECD0307)

Le grand loup – Se taire – C’est comme ça – Le tour – Ma fille – Samuel – Sara – Petit grain de sable – Cœur sans pays – Naître piano.

 

2009. Clo-clo-rico !(CD La Montagne secrète 629231636057)

À la ferme de grand-père (Alexandre Désilets, Dumas, Andrea Lindsay, Catherine Major, Florence K et Steve Normandin)– La ronde des bouteilles de lait (Steve Normandin) – Le caneton (Catherine Major) – Le chœur des puces (Alexandre Désilets) – Ma ménagerie (Andréa Lindsay) – Je suis né pour rendre heureux (Dumas) – Berceuse à mon chien (Florence K) – Regardez bien (Alexandre Désilets) – Hilaire l’ourson polaire (Andréa Lindsay) – Trois souris s’en allaient gaiement (Dumas) – Le procès de la petite souris (Steve Normandin) – Les poules (Catherine Major) – Les enfants et la pluie Alexandre Désilets) – Le petit piano (Florence K).

 

2010. Une fois cinq (CD + DVD GSI Musique GSIDVD-0578)

Gens du pays (avec Robert Charlebois, Gilles Vigneault, Jean-Pierre Ferland et Yvon Deschamps) - The frog song (par Robert Charlebois) - Il me reste un pays (par Gilles Vigneault) - L'étoile d'Amérique - Aimons-nous (par Yvon Deschamps) - Le petit roi (par Jean-Pierre Ferland) - Tout l'monde est malheureux (par Gilles Vigneault) - Les fesses (par Yvon Deschamps) - Les vieux pianos (avec Robert Charlebois) - Mon ami J.C. (par Jean-Pierre Ferland) - La grande valse fofolle - Le doux chagrin (par Gilles Vigneault) - Vive les jeux olympiques/J'sais pas comment, j'sais pas pourquoi (par Yvon Deschamps) - Chacun dit je t'aime (avec Robert Charlebois, Gilles Vigneault, Jean-Pierre Ferland et Yvon Deschamps) - Ce matin un homme - Mon ami Fidel (par Robert Charlebois) - Les gens de mon pays (par Gilles Vigneault) - Un peu plus haut, un peu plus loin (par Jean-Pierre Ferland) - La même gigue (avec Robert Charlebois, Gilles Vigneault, Jean-Pierre Ferland et Yvon Deschamps) - Gens du pays (avec Robert Charlebois, Gilles Vigneault, Jean-Pierre Ferland et Yvon Deschamps).