C’est à l’image de sa carrière s’échelonnant sur plus de 60 ans, que Raymond Berthiaume nous a quittés discrètement le 23 juin 2009. En effet, bien qu’ayant connu quelques succès auprès d’un public fidèle, l’artiste fut plus actifs dans l’ombre, en étant choriste, arrangeur ou compositeur.

 

Les Three Bars

Le 9 mai 1931, est un jour de joie pour Albert Berthiaume et Cécile Lavoie, couple vivant à Montréal. En effet, ce jour là voit le jour leur premier et unique enfant, que le couple prénomme Raymond. Le jeune garçon fréquente l’école Saint-Vincent-Ferrier, puis le collège Laval où il apprend le piano, la clarinette te le saxophone.

 

En 1948, le jeune Raymond rencontre Roger Gravel et Fernand Thibault avec lesquels il s’associent pour former le groupe les 3 Bars. Le premier étant pianiste et le second contrebassiste. Le groupe se veut au départ exclusivement instrumental, mais le propriétaire d’un des cabarets où ils se produisent souhaite voir incorporer des pièces chantées à leur numéro. Après audition, Raymond ayant la plus belle voix parmi les trois, devient le chanteur attitré de la formation.


Les 3 Bars deviennent rapidement populaires dans le circuit des cabarets. Ils se produisent, entre autres au El Morocco, célèbre cabaret qui a vu défiler sur sa scène des artistes aussi prestigieux que Frank Sinatra, Vic Damone ou Tonny Bennett. Le 31 janvier 1953, Raymond Berthiaume épouse Hélène Larose. De cette union, deux enfants naîtront : Lorraine et Pierre.

 

La compagnie de disques RCA-Victor s’intéresse bientôt au groupe et lui fait enregistrer un premier disque : Mister sandman. Le disque connaît un certain succès, mais c’est le second enregistrement qui fera exploser les ventes. En effet, N’oublie jamais, paru en 1954, se vend à 40 000 exemplaires, un chiffre rarement atteint à l’époque.


Pendant les années suivantes, les 3 Bars connaissent d’autres succès sur disque avec Cerisiers roses et pommiers blancs (1955), Darling je vous aime beaucoup (1955) et Pam pou dé (1955). En 1958, RCA-Victor lance le premier album de la formation, intitulé Rêver. Outre la chanson titre, l’album comprend Vous qui passez sans me voir, Si tu partais, Le p’tit indien et Aimer comme je t’aime, entre autres.

 

Artiste de l’ombre

Entre temps, le chanteur amorce une fructueuse carrière dans le domaine de la publicité. À partir de sa première, en 1956, pour les cigarettes Sweet Caporal, l’artiste ne cesse d’enregistrer des jingles publicitaires pour diverses compagnies jusqu’aux années 80. Cette incursion dans l’univers des studios d’enregistrement, où il devient également petit à petit choriste pour divers artistes, conduit le trio vers la séparation, qui sera effective en 1959, avec la parution du 45 tours Chant d’automne.

 

Dès l’année suivante, RCA-Victor commercialise deux 45 tours sous le nom de Raymond Berthiaume et les 3 Bars, dont Bons baisers à bientôt. C’est également en 1960 que paraît le premier album solo du chanteur. Intitulé Son quatuor vocal et instrumental, cet album inclut des pièces comme Que reste-t-il de nos amours, Clopin-clopant, Sous le ciel de Paris, ou encore Danse avec moi. Parallèlement ses activités de choristes prennent de plus en plus de place dans sa carrière. Il travaille sur le soutien vocal d’une grande majorité des enregistrements produits au Québec pendant les années 60 et 70. Le chanteur participe et produit également de nombreux chœurs pour la radio et la télévision.

 

En 1962, RCA-Victor lance dans sa série Gala, une compilation reprenant les principaux succès des 3 Bars. L’année suivante, Raymond Berthiaume enregistre les albums Chansons en chœur volume 1 et 2, sur lequel il reprend, avec son chœur, J’attendrai, Heureux comme un roi, Moi mes souliers, Vous qui passez sans me voir, Qui sais, qui sait, qui sait, Un jour tu verras, Maria Elena et Après la pluie le beau temps, pour n’en nommer que quelques unes.

 

En 1965, l’artiste enregistre l’album instrumental Clarinette de danse, sur lequel il joue des pièces comme Des œillets blancs, Petite fleur et Fly me to the moon. La même année, le chanteur enregistre deux albums. L’album Joie de vivre comprend les succès Un homme est venu, La fille d’Ipanema et Chante avec moi. Tant qu’à l’album L’inoubliable, il contient une nouvelle version de N’oublie jamais, ainsi que la chanson Mélancolie.

 

Deux ans plus tard, en 1967, il quitte RCA-Victor. Il enregistre un 45 tours pour l’étiquette Jupiter, reprenant la chanson thème d’Expo 67, Un jour, un jour, puis signe un contrat avec la maison de disques Vedettes. Il connaît alors un grand succès avec Un monde avec toi, version française d’une chanson de Frank Sinatra, ramenée au Québec par l’imprésario Gilles Talbot. Dans une moindre mesure, la chanson Le grand ballon jaune marque également son public.

 

Un monde avec toi

En 1968, Raymond Berthiaume remporte le trophée du meilleur chanteur populaire lors du Festival du disque. Il lance également l’album Un monde avec toi, qui en plus de la chanson titre et de Mon grand ballon jaune, comprend Alfie et Non non jamais.

 

Pendant toutes ces années, il poursuit son travail de choriste et dirige même son propre chœur qui participe à de nombreux enregistrements. En 1969, ce chœur lance l’album Plein chœur sur les Bel Canto sur lequel on retrouve les plus grands succès du groupe repris par la formation chorale : Mon petit doigt, Une croix sur ton nom, Découragé, Coui-coui, Olé le matador.

 

Le début des années soixante-dix marque le retour au succès pour Raymond Berthiaume. En 1972, son interprétation de Parle plus bas, enregistré pour la compagnie Trans-Canada, se hisse au sommet des palmarès. L’album qui sort cette année porte d’ailleurs le titre de cette chanson. Cet album contient également Pour les amants, L’été 42, Nous allons voler jusqu’au soleil, Une histoire d’amour, Quand les hommes vivront d’amour et Un air sur mon piano.

 

L’année suivante, en 1973, le chanteur connaît un succès encore plus important grâce à la chanson Le dernier tango à Paris. À la même époque, plus précisément en 1975, on le voit à la télévision en compagnie de Claude Blanchard et France Castel, dans l’émission Que reste-t-il ? 1977 voit la parution de l’album L’amour est passé dans ma vie, comprenant entre autres Un goût de toi. L’artiste participe également cette année-là à la pièce Noël blanc, en compagnie du groupe Montreal Sound, qui paraît sur la compilation Noël disco. Après avoir interprété 5 chansons sur un album du Ballroom Orchestra, en 1983, on entend moins parler du chanteur pendant quelques années.

 

Retour au premier plan

Raymond Berthiaume revient à l’avant-scène dans le courant des années 90. Pour les Disques Mérite, il enregistre, en 1998, l’album Chansons immortelles du cocktail lounge. La compagnie de disque fera également paraître les plus grands succès de l’artiste en versions originales sur plusieurs albums : Les grands succès, Mélancolie et Les 3 Bars.

 

En 2000, le chanteur enregistre, toujours pour les disques Mérite, un album de Noël. Il s’associe également ensuite au pianiste Georges Tremblay pour enregistrer l’album Une voix, un piano sur lequel il reprend Vous qui passez sans me voir, Le soleil et la lune, Parlez-moi d’amour et Trois fois merci.

 

Côté scène, l’artiste participe en 2002 à une tournée en compagnie de Clairette Oddera, Monsieur Pointu, Rosita Salvador, Pierrett Beauchamp, François Bernard et Roger Sylvain. Le 7 juin 2007, au théâtre Denise-Pelletier, il fête ses 60 ans de carrière.

 

Au début de l’année 2008, il enregistre son premier album de chansons originales depuis l’ère du cd. En effet, les disques compacts parus jusqu’ici contenant des enregistrements anciens ou des reprises de chansons célèbres. Cette fois, Raymond Berthiaume a composé des musiques originales sur des textes de Pat Di Stasio, ainsi que de sa fille Lorraine. Enregistré dans son propre studio, l’artiste y joue de tous les instruments en plus de chanter.

 

Au début de l’été 2009, dans la nuit du 22 au 23 juin, Raymond Berthiaume nous quitte à l’âge de 78 ans. Grâce à sa voix de velours et à son charisme, l’artiste aura séduit plusieurs générations qui ne manqueront pas de souligner son admiration pour le discret artiste. Le chanteur et musicien laisse en héritage de nombreux enregistrements de qualité et un répertoire intemporel qui s’écoutera encore aisément dans plusieurs décennies.

 

The Three Bars :

1954. (78 tours RCA-Victor 56-5250 ou 45 tours RCA-Victor 57-0364)

Mister Sandman – La ronde de l’amour.

 

1954. (78 tours RCA-Victor 56-5251 ou 45 tours RCA-Victor 57-0365)

N’oublie jamais – Si tu souris.

 

1955. (78 tours RCA-Victor 56-5254 ou 45 tours RCA-Victor 57-0373)

La plus belle mélodie – Je ne sais pas.

 

1955. (78 tours RCA-Victor 56-5255 ou 45 tours RCA-Victor 57-0375)

Cerisiers roses et pommiers blancs – Lorsque mon amour me sourit.

 

1955. (78 tours RCA-Victor 56-5256 ou 45 tours RCA-Victor 57-0378)

Darling je vous aime beaucoup – Pam pou dé.

 

1955. (78 tours RCA-Victor 56-5257 ou 45 tours RCA-Victor 57-0379)

La goualante du pauvre Jean – Luxembourg polka (instrumental).

 

1955. (45 tours RCA-Victor 57-5265)

J’ai peur de l’automne – Du soleil plein la tête.

 

1956. (45 tours RCA-Victor 57-5270)

Une petite canadienne – De temps en temps.

 

1956. (45 tours RCA-Victor 57-3253)

I never knew – Capri in May.

 

1956. (45 tours RCA-Victor 57-5286)

Je me sens si bien – Fleur de mon coeur.

 

1956. (45 tours RCA-Victor 57-5301)

La petite Jacqueline – Prenez garde.

 

1956. (45 tours RCA-Victor 57-5302)

Je t’aime encore plus – C’est bon d’aimer.

 

1957. (45 tours RCA-Victor 57-5323)

Concerto d’automne – Les jupons du Portugal.

 

1957. (45 tours RCA-Victor 57-5337)

Trois fois merci – Vivre avec toi.

 

1957. (45 tours RCA-Victor 57-5371)

Tu n’as pas très bon caractère – Un beau rêve.

 

1958. (45 tours RCA-Victor 57-5392)

La nuit s’en vient – Elle est là.

 

1958. Rêver (33 tours RCA-Victor LCP-1005)

Rêver – Je suis seul ce soir – Toi tu m’comprends – C’est si bon – Si tu partais – Le p’tit indien – Il ne faut pas briser un rêve – Ça – Les feuilles mortes – Le loup, la biche et le chevalier – Aimer comme je t’aime – Il est tard mon amour.

 

1958. (45 tours RCA-Victor 57-5399)

Crépuscule – Chanson d’amour.

 

1958. (45 tours RCA-Victor 57-5413)

La chanson du bonheur – Dieu seul.

 

1959. (45 tours RCA-Victor 57-5426)

Dors mon amour – Chant d’automne.

 

1959. We were in love (33 tours RCA-Victor 1666)

Rêver – Je suis seul ce soir – Toi tu m’comprends – C’est si bon – Si tu partais – Le p’tit indien – Il ne faut pas briser un rêve – Ça – Les feuilles mortes – Le loup, la biche et le chevalier – Aimer comme je t’aime – Il est tard mon amour.

 

1960. (45 tours RCA-Victor 57-5480)

Pourquoi partir – Bons baisers à bientôt.

 

1960. (45 tours RCA-Victor 57-5489)

Quand l’amour meurt – N’oublie jamais.

 

1962. Les Three Bars (33 tours RCA-Victor Gala CGP 108)

N’oublie jamais – Lorsque mon amour me sourit – C’est bon d’aimer – Mister Sandman – Pam pou dé – Je me sens si bien – Cerisiers roses et pommiers blancs – J’ai peur de l’automne – Une petite canadienne – Je t’aime encore plus.

 

1965. Aimer comme je t’aime (33 tours RCA-Victor Gala CGP 202)

Aimer comme je t’aime – Ça – C’est si bon – Le p’tit indien – Les feuilles mortes – Il est tard, mon amour – Il ne faut pas briser un rêve – Je suis seul ce soir – Le loup, la biche et le chevalier – Si tu partais – Toi, tu m’comprends – Rêver.

 

2003. N’oublie jamais (CD Disques Mérite 22-1152)

N’oublie jamais – Cerisiers roses et pommiers blancs – Mister Sandman – Rêver – Pam pou dé – Ça – Il ne faut pas briser un rêve – Lorsque mon amour me sourit – Le loup, la biche et le chevalier – Si tu partais – C’est si bon – Les feuilles mortes – Je t’aime encore plus – Petit indien – J’ai peur de l’automne – Une petite canadienne – C’est bon d’aimer – Je me sens si bien – Il est tard, mon amour – Je suis seul ce soir – Toi, tu m’comprends – Aimer comme je t’aime.

 

Raymond Berthiaume :

 

1960. Son quatuor vocal et instrumental (33 tours RCA-Victor LCP-1049)

Moins que rien – Demain, bientôt, toujours – Bye bye baby – Que reste-t-il de nos amours – Passe ton chemin – À Bali – La vie mondaine – Si jolie – Clopin clopant – Sous le ciel de Paris – Danse avec moi – Marie.

 

1962. (45 tours RCA-Victor 57-5517)

La vie mondaine – Moins que rien.

 

1963. Chantons en chœur (33 tours RCA-Victor Gala GCP-121)

J’attendrai/Je suis seul ce soir – C’est un mauvais garçon/Il est tard mon amour – Pourquoi/Quand je danse avec toi – J’ai deux amours/Sérénade portugaise – C’est magnifique/Heureux comme un roi – La vie en rose/Vous qui passez sans me voir – Moi, mes souliers/Le petit bonheur – Le chaland qui passe/J’aime les femmes c’est ma folie – Reviens/Parlez-moi d’amour – Je sais que vous êtes jolie/Symphonie.

 

1963. (45 tours RCA-Victor 57-5573)

Après la pluie le beau temps – Maria Elena.

 

1963. Chantons en chœur volume 2 (33 tours RCA-Victor Gala CGPS-145)

Chantons en chœur – Maison dans la plaine – Qui sait, qui sait, qui sait – Pour notre amour – T’es mon soleil – Un jour tu verras – C’est si doux – Si vous m’aimiez autant – Aimer comme je t’aime – Sous le ciel bleu du Texas – Tout le long des rues – Image dans mon cœur – Une hirondelle – Venez près de moi – Maria Elena - Après la pluie, l’beau temps – La chanson du bonheur – Chantons en chœur.

 

1963. (45 tours RCA-Victor 57-5596)

L’amour – Un jour.

 

1964. (45 tours RCA-Victor 57-5614)

Chante avec moi – La fille d’Ipanema (avec Louise Bédard).

 

1964. (45 tours RCA-Victor 57-5619)

For me formidable – Encore une danse (avec Louise Bédard).

 

1965. Clarinette de danse (33 tours RCA-Victor Gala CGP-200)

Des œillets blancs – À San Francisco – Petite fleur – Et pourtant – Le temps du muguet – Days of wine and roses – L’amour – Mélodie perdue – Fly me to the moon – For me formidable.

 

1965. L’inoubliable (33 tours RCA-Victor LCP-1031)

Inoubliable – N’oublie jamais – Mais qu’est-ce que j’ai – Insensiblement – Partout… toi – Mélancolie – Moulin rouge – Sérénata – Le chaland qui passe – Malgré tout – Quand l’amour meurt – Que reste-t-il de nos amours.

 

1965. Joie de vivre (33 tours RCA-Victor PCS-1012 ou RCA-Victor Gala CGP-257)

Joie de vivre – Un homme est venu – Quel beau roman d’amour – Solitude – Toi et moi – Loin dans l’ombre du passé – Nous deux – Jour après jour – La fille d’Ipanema – Chante avec moi.

 

1967. (45 tours Jupiter 1081)

Un jour, un jour – Hey friend, say friend.

 

1967. (45 tours Vedettes )

Prends la vie du bon côté – Le ballon jaune.

 

1967. (45 tours Vedettes 3056)

Un monde avec toi – Prends la vie du bon côté.

 

1968. (45 tours Vedettes 3067)

Sous la pluie – Non, non jamais.

 

1968. (45 tours Vedettes 3078)

Quand l’amour arrive – Le fruit de la vie.

 

1968. Un monde avec toi (33 tours Vedettes VD-800)

Un monde avec toi – Mon grand ballon jaune – Poupée de bonbon – Près de toi – Le fruit de la vie – Si heureux – Alfie – Prends la vie du bon côté – Non, non jamais – Sous la pluie – La dernière valse.

 

1968. (45 tours Vedettes 3082)

Pour les amants – Un air sur mon piano.

 

1969. (45 tours Vedettes VD-3078)

Les fruits de la vie – Wenn die liebe Kommt.

 

1969. (45 tours Trans-Canada OR-847)

Le grand ballon jaune – Un monde avec toi.

 

1969. Plein chœur sur les Bel Canto (33 tours Barclay 80060, par le Chœur de Raymond Berthiaume)

Achète un billet – Bonsoir, à demain – Mon petit doigt – Une croix sur mon nom – Olé le matador – Petite fille, je t’aime – Découragé – Y’a tant de temps – Coui coui – Quand reviendras-tu.

 

1972. (45 tours Trans-Canada TC-4102)

Parle plus bas – Nous allons voler jusqu’au soleil.

 

1972. (45 tours Trans-Canada TC-4124)

Quand les hommes vivront d’amour – Quand l’amour arrive.

 

1972. (45 tours Trans-Canada TC-OR-926)

Parle plus bas – Quand les hommes vivront d’amour.

 

1973. Parle plus bas (33 tours Trans-Canada TSF-1445)

Parle plus bas – Pour les amants – Quand l’amour arrive – Le grand amour – L’été 42 – Nous allons voler jusqu’au soleil – Quand les hommes vivront d’amour – Nous n’avions pas pensé – Un air sur mon piano – Une histoire d’amour – Un goût de soleil.

 

1973. (45 tours Trans-Canada TC-4136)

Le dernier tango à Paris – Instrumental.

 

1975. (45 tours Franco FD-4919)

L’amour est passé dans ma vie – Serait-ce le bonheur.

 

1976. Pour les amants : 15 grands succès (33 tours Franco FD-49011)

Parle plus bas – Pour les amants – Près de toi – Une histoire d’amour – Non, non jamais – Alfie – Nous allons voler jusqu’au soleil – Le dernier tango à Paris – Un monde avec toi – Le ballon jaune – L’été 42 – Les fruits de la vie – Un air sur mon piano – Quand les hommes vivront d’amour.

 

1977. L’amour est passé dans ma vie (33 tours Franco FR-796)

Ouverture – Je ne vivrai jamais loin de toi – Que feras-tu de ta vie – Serait-ce le bonheur – Dis-lui – L’amour est passé dans ma vie - Musique et soleil – Un goût de toi – Laisse-moi le temps – Tout doit changer.

 

1978. (45 tours Millionnaires MH-100501)

N’oublie jamais – Non, non jamais.

 

1978. (45 tours Millionnaires MH-100502)

Parle plus bas – Un monde avec toi.

 

1983. Un Big Band live (33 tours Star 5003)

In the mood – This is swing – Mon p’tit boogie woogie – Marie – Dansons à Rio – Darling je vous aime beaucoup – Gonna fly now – New York New York – Cabaret – Pied de poule – La danse des canards – N’oublie jamais – Ma vie c’est toi.

 

1993. Les grands succès (CD Disques Mérite 22-1016)

Ballon jaune – Non, non jamais – Un monde avec toi – Parle plus bas – Inoubliable – N’oublie jamais – Malgré tout – La fille d’Ipanema – L’été 42 – Mélancolie – Un air sur mon piano – Je vivrai seul – Moulin rouge – Une histoire d’amour – Quand tu n’es pas là – Mais qu’est-ce que j’ai – La fin d’un roman d’amour – Laisse-moi le temps – Je ne vivrai jamais loin de toi – N’oublie jamais – Dernier tango à Paris.

 

1998. Chansons inoubliables du cocktail lounge (CD Disques Mérite 22-7716)

N’oublie jamais – Mona Lisa – The very thought of you – Parle plus bas – Dance ballerina dance – Moonglow – My kind of girl – Too young – Fly me to the moon – Inoubliable – Don’t get around much anymore – Rien n’a changé – Nature boy – Pretend – Sweet Lorraine – Un monde avec toi – It had to bey ou – My funny Valentine.

 

1999. Les grands succès (CD Disques Mérite 22-7714)

Un monde avec toi – N’oublie jamais – Parle plus bas – Une histoire d’amour – Non, non jamais – Un air sur mon piano – Près de toi – Alfie – Smile – Le dernier tango à Paris – L’été 42 – Dis-lui – L’amour est passé dans ma vie – Pour les amants – Nous allons voler jusqu’au soleil – Mon grand ballon jaune – Le fruit de la vie.

 

2000. Noël et toi (CD Disques Mérite 22-7725)

Joyeux Noël – Noël et toi – Le bonhomme hiver – Petit papa Noël – Mon beau sapin – Have yourself a merry little Christmas – Vive le vent – Noël blanc – C’est l’hiver – Au pays de l’espoir – Les enfants oubliés – On croit toujours un peu au Père-Noël.

 

2001. Mélancolie (CD Disques Mérite 22-1151)

Musique et soleil – Le goût de toi – Laisse-moi le temps – Tout doit changer – Que feras-tu de ta vie – Serait-ce le bonheur – Je ne vivrai jamais loin de toi – Le p’tit hôtel – Réponds-moi – Sentimental reasons – Insensiblement – Mélancolie – Moulin rouge – Serenata – Malgré tout – Que reste-t-il de nos amours.

 

2002. Une voix, un piano (CD Disques Mérite 22-7717, avec Georges Tremblay)

Vous qui passez sans me voir – Le soleil et la lune – Fascination – S’aimer d’amour – J’attendrai – Viens au creux de mon épaule – Tu te souviendras de moi – Un jour tu verras – Toi tu m’comprends – C’est pas parc’ que c’est nous – Parlez-moi d’amour – Tu n’peux pas t’figurer – Trois fois merci – Les feuilles mortes – Téléphone-moi chérie – Bye bye baby.

 

2008. Au fil du temps (CD Disques Mérite DSP-3002)

Chante la vie, chante l’amour – Je ne vivrai que pour toi – Rien qu’une autre fois – C’est plein de ciel bleu – Notre thème d’amour – Solfie-moi – Reviens vers moi – Si tu m’ouvrais ton cœur – Près de toi – Je ne suis rien sans toi – Au fond de moi – Sur le chemin de notre amour – Tout comme au premier jour – Quand tu n’es pas là – Au fil du temps – Ce bonheur qui est le nôtre.