Après avoir tourné à travers le Québec avec un spectacle réalisé avec la collaboration de Clémence Desrochers, Marie-Michèle Desrosiers nous présente son huitième album solo (le premier datant de 1980) : Marie-Michèle se défrise.

ImageDe riches collaborations

Cet album voit le jour grâce à Clémence Desrochers et son agente Louise Collette. C’est en effet aux Éditions Galoche, le label de Clémence, que paraît cet album lumineux. La réalisation et les arrangements ont été confiés à Steve Normandin. Sous la magnifique pochette de carton, se cache des petites merveilles, comme c’est toujours le cas chez cette grande interprète.

Parmi les auteurs et compositeurs ayant signé des chansons pour l’artiste, figure bien sûr Clémence Desrochers. Celle-ci signe Quand l’amour reviendra, La patinoire, Ma mère m’a dit (écrit en collaboration avec la chanteuse), Ma maison dans les bois, La vie ici et maintenant. L’excellente interprétation de Marie-Michèle permet de redécouvrir le côté plus tendre de Clémence Desrochers.

Par ailleurs, les anciens complices de Beau Dommage sont également présents au générique de cet album. Michel Rivard signe la musique de Ma mère m’a dit et Pierre Bertrand de Ma maison dans les bois.  L’interprète reprend également J’ai oublié le jour, dans une toute nouvelle version épurée.

Répertoire de qualité

Au fil des crédits, nous rencontrons également les noms d’André Gagnon, Ariane Moffat, ainsi que nul autre que George Gershwin. On trouve en effet sur cet album, une magnifique adaptation de S’Wonderful, sous le titre C’t’une folie, ainsi qu’un extrait de But not for me, qui sert d’introduction à la magnifique chanson En écoutant Ella.

Parmi les chansons de Marie-Michèle se défrise, j’ai particulièrement aimé Le bracelet breloques, ainsi que la magnifique chanson Ma mère m’a dit, qui évoque d’une façon originale la maladie d’Alzheimer.

Bien que réalisé pendant une période difficile dans la vie de l’interprète, cet album respire le bonheur. Il permet de passer un agréable moment de détente. Après la première écoute, une seule envie : remettre le disque et le réécouter de nouveau.

Marie-Michèle poursuit sa tournée en 2008. On peut visiter son site officiel à l’adresse suivante : http://www.mariemicheledesrosiers.com pour connaître toutes les dates de cette tournée.